camille esayanIdentités visuelles → FJT Jeune Cordée

2

Dépliant.

1

Flyer de présentation de l’association.

3

Dépliant.

4

Dépliant.

5

Dépliant.

6

Dépliant.

7

Dépliant.

8

Dépliant.

9

Dépliant.

10

Flyer de présentation de l’association.

2
1
3
4
5
6
7
8
9
10

Commanditaire : FJT Jeune Cordée.
Date : Novembre 2017/Janvier 2018.
Prestations réalisées : Charte graphique, logotype, flyer, affiche.
Co-conception avec : Marion Ménard, emballage collectif.
Mots-clés cahier des charges : Solidarité, partage, échange, féminin, humain, Paris, convivial, cocon, rencontre.

La demande initiale : Émilie et Laurie, nos deux interlocutrices, nous ont contactées après avoir remporté le concours d’une agence de communication qui leur proposait un logotype gratuit, mais dont les propositions ne les avaient pas satisfaites. Un nouveau cahier des charges restait à définir. 
Ce que nous avons fait : Nous leur avons réalisé un nouveau logotype, ainsi qu’un dépliant, un flyer et une affiche.
La touche co-main : Les questionnaires aux résidentes du foyer afin de mieux affiner nos propositions, et les réunions de co‑création.

Le FJT (acronyme de foyer de jeunes travailleurs ou jeunes travailleuses) Jeune Cordée est un lieu d’habitation situé dans le 9e arrondissement de Paris. Grâce à un réseau implanté sur tout le territoire français, les FJT permettent à des apprenti.e.s, à des salarié.e.s ou à des stagiaires en fin d’études, entre 18 et 25 ans, de pouvoir bénéficier d’un logement et de nombreux services pour une somme abordable. Afin de renouveler l’identité du FJT Jeune Cordée, nous avons ainsi travaillé autour de la notion de foyer, comme un endroit où il fait bon vivre, servant de socle rassurant pour permettre aux jeunes travailleuses (puisqu’il s’agit là d’un foyer féminin) de voler par la suite de leurs propres ailes. Le logotype, qui a été dessiné à partir des plans architecturaux du foyer, ainsi que tous les supports de communication que nous avons réalisés s’inspirent de cette idée d’envolée, d’évolution. J’ai beaucoup apprécié travailler sur l’identité visuelle d’un lieu chargé de symboles, avec une réelle ambition solidaire et une collaboration bienveillante.

Dans les coulisses du projet…

Avant de commencer le projet, nous avons mené, afin d’affiner au mieux le cahier des charges, une véritable enquête de terrain. Marion s’est chargée d’aller récolter les témoignages des résidentes tandis que Camille a réalisé des relevés colorés dans tout le foyer. C’est en effet la superbe plante en pot du 2e étage qui est à l’origine de la gamme colorée qui a été choisie pour la nouvelle charte graphique du FJT !

Dans les coulisses du projet…

Une fois n’est pas coutume, Marion s’est donnée à cœur joie sur les déclinaisons de pistes du logotype. À dire vrai, nous avons mis du temps à trouver un axe réellement pertinent et différenciant : lorsque la piste de l’architecture nous est apparue, c’était une évidence.

Dans les coulisses du projet…

En parallèle du logotype qui a été choisi, nous avons également présenté une variante plus illustrative. Celle-ci a finalement été écartée car elle était trop dans l’air du temps, bien que plus déclinable. Elle remplissait en effet moins efficacement la fonction synthétique que l’on peut attendre d’un logotype, et n’était pas suffisamment attachée à l’identité même du lieu.

Dans les coulisses du projet…

Alors que l’ancien logotype n’exprimait que trop peu l’identité propre au foyer et sans être correctement lisible, le nouveau logotype est désormais indissociable du lieu dont il est le visage. Le FJT en est ici le socle, sur lequel repose les cinq étages du bâtiment, métaphore de l’accompagnement que le foyer offre aux jeunes femmes qui s’épanouissent en ses murs, pour ensuite prendre leur envol.

« Une collaboration : respectueuse de notre identité, de nos besoins, de notre rythme ; dense et riche, qui a fait grandir notre projet autant que nous ; constructive et surprenante, elle a permis d’aboutir à un joli résultat, que nous n’aurions pu imaginer lorsque nous nous sommes lancées dans l’aventure quelques mois auparavant ! »

Émilie Guyot-Sionnest, ancienne directrice du FJT Jeune Cordée.